Comment (re)conquérir le coeur de vos candidats ?

A l’heure des réseaux sociaux et de Glassdoor, donner son avis sur une entreprise n’a jamais été aussi simple. Le risque de « bad buzz » encouru par ces dernières est grand, et peut parfois paraître irréversible. En parcourant les commentaires des pages d’entreprises, sur Facebook par exemple, on trouve facilement des dizaines de témoignages négatifs. Si ceux-ci peuvent passer inaperçus, quelques exemples ont montré qu’ils pouvaient prendre de l’importance et être relayés en quantité à travers les réseaux. Alors que recruter est déjà suffisamment difficile, une mauvaise pub peut compliquer encore la tâche. Pour se préparer contre une telle défaillance, les responsables de marque employeur doivent se préparer dès aujourd’hui.

Mener une campagne visible de marque employeur

Une campagne de marque employeur, adaptée à l’entreprise, est l’équivalent d’une publicité produit: elle donne de la visibilité à une marque et améliore son image. Elle doit être compatible avec son activité. Publicité dans les espaces publics pour une entreprise qui recrute localement, publicité sur les réseaux sociaux pour une entreprise internationale, publicité à la télévision etc.

La télévision est encore peu utilisée pour la marque employeur. Les campagnes qui rappellent qu’une entreprise recrute interpellent les téléspectateurs ! Il est encore temps d’adopter ce mode de publicité pour marquer les esprits. C’est ce qu’à fait récemment Le Bon Coin par exemple, en mettant en scène ses salariés dans leur premier jour de travail.

Une telle campagne de marque employeur rappelle aux anciens et potentiels candidats que votre entreprise existe toujours, qu’elle recrute et qu’elle est en bonne santé. Elle permet de conquérir des demandeurs d’emploi, mais aussi de reconquérir des candidats déçus.

Répondre à tous les candidats

La source principale de déception des candidats et la raison pour laquelle une partie d’entre-eux ne postulera jamais une seconde fois est l’absence de réponse à leur candidature. Les entreprises qui ne répondent pas à chacun de leurs candidats sont encore très nombreuses. Il est donc grand temps de répondre à chacun, de manière hautement personnalisée et attentive. C’est ce que nous proposons chez Yaggo.

Mais il est aussi temps de relancer vos anciens candidats ! Vous ne leur avez jamais répondu jusqu’ici ? Les ATS constituent aujourd’hui une grande base de données de tous vos candidats. Pourquoi ne pas leur envoyer un signal positif, justifiant votre manque de réactivité et invitant à consulter vos offres d’emploi en cours ? C’est un coup de communication marque employeur encore bien mieux ciblé qu’une campagne publique. En réalité, ces deux pratiques sont complémentaires et permettent de construire durablement une marque employeur solide et appréciée.

Rester constamment à l’écoute de vos candidats potentiels

Pour éviter de décevoir vos candidats, potentiels ou effectifs, ou de déclencher de véritables « bad buzz » irréversibles pour votre entreprise, la politique de l’autruche ne vous mènera nulle part. Désactiver les commentaires de votre page Facebook ou ignorer vos candidatures spontanées n’empêchera pas votre marque employeur de se dévaluer et vos recrutements de se compliquer. Il faut donc au contraire prendre les devants. En créant des pages dédiées à la promotion de votre marque employeur, en répondant à vos candidats, en faisant connaître votre tendance à recruter…

Comme nous le suggérions dans un précédent article, il est donc grand temps de mettre en place un personnel dédié à la relation candidat. Afin que celui-ci puisse gérer, en temps réel, les questions ou critiques de vos candidats. Comme c’est le cas la relation client. Et si les ressources de l’entreprise ne permettent pas d’embaucher un salarié dédié, des solutions RH externes existent, et Yaggo en fait partie. Rester joignable constamment, répondre rapidement à vos candidats sont les seules solutions pour satisfaire leurs attentes et surtout contenir des crises qui pourraient s’avérer dangereuses pour l’entreprise.

Il ne faut donc pas désespérer si vos recrutements coûtent cher et si vos processus vous semblent sous-efficients. La marque employeur séduit de plus en plus d’entreprises, de toutes tailles, et pour cause: elle est une manière efficace de prendre les devants et d’améliorer sur le long terme les recrutements. Il est toujours possible de conquérir (et parfois reconquérir) vos candidats, anciens et futurs. Avec des moyens raisonnables, des solutions existent et permettent de mettre sur pied une stratégie de long terme qui porte ses fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *