Stress au travail: comment agir efficacement

Les cas de burn-out au travail sont de plus en plus nombreux. Mais aussi de plus en plus visibles. On en parle, on élabore des traitements et on fait de la prévention depuis quelques années maintenant. Le sujet a même été brièvement évoqué durant la campagne présidentielle. C’est que le stress au travail est un vrai sujet, qu’employeurs comme salariés ont tout intérêt à réduire. Vecteur d’insatisfaction voire de souffrance, il est aussi l’ennemi de la productivité. Les entreprises tendent donc à mettre en place des pratiques pour lutter contre.

Stress: d’abord une question de management

Il y a des bonnes raisons de penser que le stress au travail est d’abord une question de management. Le management des décennies passées a connu de fortes critiques. Du manager chef, donneur d’ordre et surveillant, on choisit désormais d’aller vers un manager qui soutient et accompagne.

En effet, le management est probablement au premier rang des facteurs stressants. Bien devant l’environnement de travail, les relations avec les collaborateurs, le bruit, les horaires ou les locaux. Et dans un monde où ce sont les exigences de la clientèle qui dictent le rythme de production, les managers doivent apparaitre comme des régulateurs, des tampons entre la rude réalité du marché et les salariés.

On trouve ainsi une méthode et des conseils pour mettre en place un management adapté dans des livres comme Le management Zen de Sébastien Dupont où l’auteur avance une centaine de conseils pour éviter un management générateur de stress.

Des pratiques innovantes

Au-delà des managers, d’autres actions sont possibles pour éviter le stress au travail et ses plus graves conséquences. Différents aménagements peuvent être mis en place par les Ressources Humaines afin d’améliorer le climat au travail. De la disposition des locaux à l’aménagement des horaires selon les demandes des salariés, des marges de manœuvre sont possibles pour respecter la santé et les exigences différentes de tous les collaborateurs.

Il est par ailleurs possible d’organiser des évènements au sein de l’entreprise, accessibles facilement aux salariés et adaptés à leurs horaires. Des cours de sports aux cours de sophrologie en passant par des salles de repos, ces aménagements permettre de combattre activement le stress au travail. Ils sont aussi un signal fort de la direction à l’égard des salariés, qui se montre ainsi compréhensive et souple.

La sophrologie est assez prisée en la matière. Pratique active et reconnue pour lutter contre le stress, favoriser le sommeil ou la confiance en soi et vaincre des angoisses, elle a toute sa place dans les thématiques liées au travail.

On trouve de nombreux sophrologues qui proposent des services totalement adaptés aux entreprises. Flexibles sur leurs horaires, capables de se déplacer, mise en place de tarifs groupés ou de forfaits, disciplines adaptées aux attentes, les professionnels sont nombreux. C’est à l’employeur de s’en saisir.

 

Le stress au travail est une vraie problématique sur laquelle les services RH se penchent sérieusement. Il y a plusieurs manières d’attaquer le problème. Quoi qu’il en soit, il n’est pas possible d’éviter la principale cause : le management. Celui-ci doit être sain, voire « zen », et permettre aux salariés d’être accompagnés plutôt que mis sous pression. Mais tout un tas d’autres outils sont à dispositions des RH, qui doivent rester à l’écoute des salariés afin de leur répondre de la bonne manière. Activités anti-stress dans l’enceinte de l’entreprise, aménagements du temps de travail et des locaux, des solutions existent. Mais seule une bonne communication entre tous les collaborateurs permettra aux RH d’agir correctement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *