Comment (re)conquérir le coeur de vos candidats ?

A l’heure des réseaux sociaux et de Glassdoor, donner son avis sur une entreprise n’a jamais été aussi simple. Le risque de « bad buzz » encouru par ces dernières est grand, et peut parfois paraître irréversible. En parcourant les commentaires des pages d’entreprises, sur Facebook par exemple, on trouve facilement des dizaines de témoignages négatifs. Si ceux-ci peuvent passer inaperçus, quelques exemples ont montré qu’ils pouvaient prendre de l’importance et être relayés en quantité à travers les réseaux. Alors que recruter est déjà suffisamment difficile, une mauvaise pub peut compliquer encore la tâche. Pour se préparer contre une telle défaillance, les responsables de marque employeur doivent se préparer dès aujourd’hui. Mener une campagne visible de marque employeur Une campagne de marque employeur, adaptée à l’entreprise, est l’équivalent d’une publicité produit: elle donne de la visibilité à une marque et améliore son image. Elle doit être compatible avec son activité. Publicité dans les espaces publics pour une entreprise qui recrute localement, publicité sur les réseaux sociaux pour une entreprise internationale, publicité à la télévision etc. La télévision est encore peu utilisée pour la marque employeur. Les campagnes qui rappellent qu’une entreprise recrute interpellent les téléspectateurs ! Il est encore temps d’adopter ce…

Continuer à lire

Comment innover en RH ?

Dans un monde du travail en pleine ébullition, regorgeant de nouveaux champs de possibilités et de nouvelles façons de travailler, le secteur RH est touché en premier lieu par ces changements et doit innover pour s’adapter. Ainsi, les RH sont confrontés à de nouveaux enjeux : l’analyse de données -Big Data- permettant de comprendre et d’anticiper les comportements des salariés dans le but d’obtenir une meilleur gestion des talents dans l’entreprise dans son ensemble, et non plus limitée aux seuls cadres. Un important enjeu actuel est celui de la réforme du lieu de travail, qui en plus d’être un simple lieu de travail doit être un lieu d’épanouissement, de bien-être et d’engagement. La gestion de la mobilité au travail est également un enjeu majeur des innovations RH, et notamment la question épineuse de la frontière de plus en plus floue entre vie privée et vie professionnelle, due au télétravail ainsi qu’à la multiplication des outils professionnels (smartphones, ordinateurs, tablettes). Enfin, la digitalisation des RH, permettant de gagner et du temps et de l’argent selon ces derniers, est un des axes majeurs autour duquel les innovations doivent s’articuler. Quelles solutions existe-t-il afin de répondre à ce besoin d’innovation, et quelles sont les…

Continuer à lire

Les RH : seuls contre tous ?

Le 1er Juin avait lieu l’évènement Tru Paris qui a rassemblé, autour de tables rondes, des professionnels du recrutement d’horizons très différents. Après avoir participé à de nombreuses discussions sur des sujets très différents, un point a retenu mon attention, qui revenait sans cesse: la solitude du métier. Les Ressources Humaines regroupent des métiers variés mais ont un point commun: s’occuper des autres. Alors qui s’occupe d’eux ? La spécificité de leur fonction pose de sérieuses questions sur les conditions, au quotidien, des « RH ». Dans l’ombre, abonnés aux tâches ingrates Les RH cumulent, il faut bien le dire, les tâches ingrates. Non pas qu’il n’y ait aucun plaisir à prendre dans le métier. Mais chaque mission a son lot de tâches difficiles, dont chacune demande du courage. Si les licenciements sont le premier exemple, souvent caricatural, qui vient à l’esprit, le reste de la discipline n’est pas épargné. Les RH sont, aux yeux de beaucoup, les responsables de beaucoup de « paperasse » administrative. Garants de normes lourdes et perçues comme contraignantes, les RH sont tenus pour responsables des absurdités législatives comme des ordres de la direction dont ils ne sont pourtant pas les auteurs. Et même dans les branches plus « positives »…

Continuer à lire

La QVT commence par l’aménagement des locaux

Les problématiques de Qualité de Vie au Travail posent des questions d’ordre très concret et matériel. Comment l’aménagement des espaces de travail influence-t-il la qualité de vie professionnelle ? Il est d’ailleurs souvent plus facile de recourir à un tel aménagement. C’est une opération concrète, dont le résultat est immédiatement visible. Certains employeurs se contentent ainsi de construire une cafétéria ou un coin détente pour donner rapidement satisfaction aux salariés. Mené seul, cet aspect de la QVT ne saurait suffire, évidemment. Mais il constitue une réflexion non négligeable des conditions réelles de travail, et permet une action rapide.         De moins en moins seuls La tendance à transformer l’entreprise en open space n’est pas nouvelle, et elle continue de se poursuivre. Le Baromètre 2015 CSA/Actinéo montre bien qu’entre 2011 et 2015, la part de salariés occupant des bureaux individuels est passée de 40 à 33%. Dans le même temps, les espaces collectifs ouverts sont passés de 11 à 18%. Les salariés sans bureaux sont passés de 5 à 10%. De plus en plus, les lieux de travail s’ouvrent. Sous forme d’open-space ou pas, on est moins isolé dans la majorité de ses tâches quotidiennes. Ce premier constat n’est pas alarmant…

Continuer à lire

Stress au travail: comment agir efficacement

Les cas de burn-out au travail sont de plus en plus nombreux. Mais aussi de plus en plus visibles. On en parle, on élabore des traitements et on fait de la prévention depuis quelques années maintenant. Le sujet a même été brièvement évoqué durant la campagne présidentielle. C’est que le stress au travail est un vrai sujet, qu’employeurs comme salariés ont tout intérêt à réduire. Vecteur d’insatisfaction voire de souffrance, il est aussi l’ennemi de la productivité. Les entreprises tendent donc à mettre en place des pratiques pour lutter contre. Stress: d’abord une question de management Il y a des bonnes raisons de penser que le stress au travail est d’abord une question de management. Le management des décennies passées a connu de fortes critiques. Du manager chef, donneur d’ordre et surveillant, on choisit désormais d’aller vers un manager qui soutient et accompagne. En effet, le management est probablement au premier rang des facteurs stressants. Bien devant l’environnement de travail, les relations avec les collaborateurs, le bruit, les horaires ou les locaux. Et dans un monde où ce sont les exigences de la clientèle qui dictent le rythme de production, les managers doivent apparaitre comme des régulateurs, des tampons entre…

Continuer à lire

Chatbot : un outil au service des RH

Le chatbot est un programme capable de répondre instantanément à son interlocuteur, donnant l’impression d’une discussion humaine. Il est utile à bien des égards pour les services RH. Communication interne, marque employeur et recrutements sont susceptibles de l’utiliser. Chatbot : au service de la communication interne Un chatbot pour gérer le personnel, améliorer l’expérience candidat ou réaliser les tâches administratives répétitives, c’est possible. D’abord, un chatbot peut se connecter facilement aux outils de gestion des congés et de paie des services RH. Un salarié peut ainsi converser avec le robot au sujet des jours congés, de leurs dates … Après vérification humaine malgré tout, les salariés comme les RH auront gagné du temps. On évite le déplacement physique, et on permet aux RH de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. Mais d’autres usages plus imaginatifs sont possibles. Le chatbot d’OfficeVibe permet de demander aux salariés comment ils se sentent, chaque matin. Quelques échanges par jour avec les salariés permettent d’avoir un feed-back instantané, régulier et totalement automatisé. On peut imaginer demain que le service RH ait recours à ce système (en adaptant de temps en temps les questions posées par le chatbot) afin de « sonder » l’engagement des…

Continuer à lire

Notre sélection de 5 templates de CV gratuits (format PSD)

Voici notre sélection de 5 templates gratuits à télécharger au format PSD pour rendre votre CV plus propre, plus lisible et plus attrayant! La frise chronologique On croise assez peu de frise chronologique pour exposer son parcours. C’est pourtant original et particulièrement clair! A télécharger ici Des chiffres et des lettres La formation et l’expérience sont côte à côte, au lieu de se suivre comme c’est plus souvent le cas. Sans compter un petit résumé de quelques lignes pour se présenter et la possibilité de chiffrer son CV, ce qui est très important pour retenir l’attention des recruteurs ! A télécharger ici Couleurs & Infographie Souvent utilisés pour les profils Design, ce type de CV peut s’avérer très intéressant. Clair, rapide à parcourir, coloré. Indispensable pour afficher clairement ses compétences. A télécharger ici CV Sobre & élégant Dans le même esprit que le précédent, il correspondra mieux à certaines entreprises où il faut se montrer plus sobre et plus classique. A télécharger ici Template Hybride Un mélange de frise chronologique, d’infographies et de résumé personnel ! A télécharger ici  

Ces robots qui lisent les CV

A présent, des robots sont capables de lire les CV afin d’en extraire automatiquement les informations. Cette extraction automatique permet de gagner un temps considérable par rapport au traitement humain des CV. Les candidats peuvent ensuite être classés par catégories de compétences, par expériences etc. Cette nouvelle tendance doit être prise en compte par le candidat s’il veut être correctement lu par les robots RH. Mais si les gains de temps engendrés par ces derniers sont séduisants, les dérives d’un tel recrutement sont nombreuses. Robots: de quoi parle-t-on ? Des logiciels, comme CVreader, destinés aux RH, sont capables de lire automatiquement les CV des candidats. Ils sont capables d’extraire rapidement les coordonnées des candidats, mais aussi des mots-clés sur leurs compétences. L’objectif est ensuite pour le recruteur de constituer des viviers de candidats par lieu, par compétences etc. Un premier tri est ainsi fait, et sa recherche est ensuite facilitée. Ces logiciels ne sont, en théorie, que des extracteurs d’informations. Si la fatigue du recruteur peuvent le mener à passer à côté de certaines informations, le robot n’est pas infaillible non plus. Une qualité trop basse du CV, une trop grande quantité d’informations ou encore le format peuvent influencer le traitement…

Continuer à lire

Faut-il être original ?

Certains recruteurs commencent à pointer du doigt les ordres de leurs directions, à cause desquels ils seraient amenés à ne recruter que des « clones ». Le recrutement coûte cher, les employeurs ne peuvent plus se permettre de prendre des risques et recherchent des profils standardisés, dont on est sûr du résultat. Ce constat, effectivement fondé, se heurte pourtant à une contradiction. Certes les employeurs ne veulent pas sauter dans l’inconnu en recrutant un profil avec lequel ils n’ont pas repères. Pourtant ils semblent aussi ne vouloir que des candidats qui sortent du lot. Les meilleurs, les grandes écoles, les bilingues… Le candidat idéal est original, donc, mais pas trop. Recruter des clones, un mauvais pari D’abord, force est de constater que vouloir recruter des clones est contre-productif. Le candidat sortant de telle école, ou ayant travaillé dans telle entreprise, serait plus prévisible qu’un autre ? C’est un piège dans lequel les employeurs tombent volontiers. En croyant limiter systématiquement le risque des recrutements par une telle logique, on va tout droit vers des équipes homogènes. Et cela n’est en rien positif pour l’innovation, le changement, ni même l’ambiance professionnelle. La stimulation disparait, la motivation avec. Surtout, l’entreprise se condamne elle-même en recrutant des…

Continuer à lire

JobToSee : dès le collège, rencontrez des professionnels pour préparer votre avenir !

JobToSee est une jeune entreprise qui permet aux collégiens, lycéens, étudiants ou adultes en reconversion professionnelle de rencontrer des professionnels du secteur qui les intéresse. Comme le révèle Lesmétiers.net, 54% des jeunes n’ont jamais rencontré de professionnels exerçant leur métier avant leur premier emploi ! Une mise en relation nécessaire avec les professionnels La mission que se donne JobToSee est une réelle nécessité. L’orientation des étudiants reste un moment compliqué, où les doutes sont nombreux et l’information difficile à trouver. Comme ils le notent sur leur site, une réorientation coûte cher et prend du temps. Il n’est donc pas complètement stupide de mettre toutes les chances de son côté pour assurer une bonne orientation. Les jeunes ont souvent une idée floue de leur avenir. Plongés dans leurs études, le temps manque pour chercher des informations. De plus, ces dernières sont le plus souvent assez théoriques. Les fiches métiers ne suffisent pas à se donner une idée du quotidien d’un métier, de ses perspectives etc. Rencontrer des professionnels est rassurant et permet de poser toutes les questions qui nous viennent à l’esprit. En plus de constituer un début de réseau, indispensable aux étudiants qui débutent, il permet de mettre un pied dans…

Continuer à lire